Serigne Mansour Madzoo Fall appelle au réveil citoyen

2 minutes approx.

Ce texte a été rédigé par Serigne Mansour Madzoo Fall, artiste graffeur sénégalais dont les oeuvres sont un appel à l’éveil citoyen, au rassemblement du peuple et à l’action sociale.

C’est a croire que l’Afrique est devenue la terre des abrutis : toujours à faire la fête sans se soucier de l’avenir. Une terre de sauvages qui n’entreprennent rien mais qui tendent la main, attendant toujours une aide venant de l’extérieur. La terre des faibles d’esprit qui croupissent sous des dettes imposées par ceux qui les sucent comme des vampires.

Entre les nouvelles danses qui apparaissent chaque jour et une musique festive qui couronne la débauche, notre quotidien agonise sous une routine des plus tristes. Nos pays sont devenus un immense laboratoire à cobayes, car aucune de nos politiques merdiques ne protège les population contre les exploitations abusives des multinationales étrangères.

Nous sommes intoxiqués par de nombreuses marques de boissons gazeuses ou énergisantes a effets dévastateurs et par de la nourriture que meme les chiens refusent de manger. Le cadre de vie est désespérant. Le peuple est un spectateur impuissant dont les rêves  partent en fumée, sacrifiés pour quelques miserables billets de banque qui remplissent les poches de dirigeants faibles et défaillants.

Le sort du peuple est laissé aux soins d’artistes tels qu’Akon qui à lui seul remplace  tout un gouvernement en électrifiant une région entière, pendant que les dirigeants pillent leur propre nation.

Que lèguerons-nous à nos enfants ? une Afrique à la TV5, à la CNN et à la FRANCE 24 avec son lot de famine et de conflits ; un peuple abruti et toujours souriant qui semble satisfait de notre retard par rapport aux autres nations. Nous ne cessons de nous lamenter sur notre sort et de pleurer encore et encore sur notre statut d’esclave et de colonisé : c’est devenu un fond de commerce pour certains qui pervertissent le concept de révolte et en font une drogue douce destinée à enrichir une industrie à débiles.

Demain ne nous attend point. C’est maintenant que nous devons agir. Et n’oublions point que le véritable esclavage est l’ESCLAVAGE DES MENTALITÉS.

Serigne Mansour Madzoo Fall

  • Elle Citoyenne
    Elle Citoyenne

    Citizen Media

    Elle Citoyenne is a bilingual (Fre-Eng) citizen media aiming at educating people on all things pertaining to citizen participation, giving the floor to citizens for them to voice out thoughts and propose solutions to problems experienced by their communities, and promoting citizens' actions for the welfare of their communities.

  • Show Comments (2)

  • Jasmonde (@jasminefr2003)

    Waouw! cet texte me touche car j’ai eu la même façon de penser dans un débat avec des amies. Je m’implique d’avantage à mon niveau avec mes moyens d’apporter quelque à mon continent.

  • Amina

    Well said!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

accidents de la route au cameroun

Accidents de la route au Cameroun : vous avez dit sorcellerie ?

Les accidents de la route au Cameroun, et surtout les pertes en vies humaines ...

blanchissement de la peau en afrique

Ne jetez pas au bûcher la femme noire qui se blanchit la peau

Le blanchiment de la peau en Afrique est un réel fléau. Les femmes mettent ...

inclusion de la jeunesse election presidentielle cameroun 2018

Et si la donne changeait lors des élections en 2018 au Cameroun ?

La tranche d'âge entre 20 et 40 ans représentera les deux tiers du corps ...

reelle independance etats africains

De la dépendance à une réelle indépendance des États africains

En Afrique nous ne célébrons pas l'indépendance de nos pays, mais plutôt la fête ...

misconceptions about feminism

“I don’t need feminism” : misconceptions are a threat to the movement

Misconceptions about feminism are slowli killing the movement and is a threat to women's ...

avenir femmes battues temoignages

Quel avenir pour les femmes battues ?

Les femmes battues ont-elles encore le droit de rêver, d'avoir espoir en l'avenir ? ...