Qui sont les élites du Cameroun et que font-elles

Qui sont les élites du Cameroun et que font-elles ?

4 minutes approx.

Cet article est le second de notre Focus « Que devons-nous attendre de nos élites et nos élus au Cameroun ? »

Bonjour, je me présente : Ad, blogueur, et cet article est une tentative de réponse à une question fondamentale de Befoune, fondatrice d’Elle Citoyenne : « Quel est votre avis sur les actions de nos élites [Africaines] ? Pensez-vous qu’elles agissent conformément à nos attentes ?”

La question est très pertinente dans un pays comme le Cameroun, ma patrie, dont l’un des faits sociaux les plus communs est la prise des décisions par ces élites justement, ainsi que les rappels incessants par les petites gens des inactions de ces mêmes élites. Sauf que chez nous, on répond aux questions par des questions. Alors je répondrai par une question : Plutôt que de vous demander ce que font ou ne font pas les élites de notre pays, ne serait-il pas mieux de vous demander si oui ou non vous n’êtes pas vous même une de ces élites ?

Sans suspense, la réponse est oui, vous êtes probablement une de ces élites ! Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Toute démonstration commence par l’explication des termes clés afin d’évacuer toute ambiguïté : « L’élite est la minorité d’individus auxquels s’attache, dans une société, un prestige et en pratique le plus de pouvoir dû à des qualités naturelles ou acquises. » Si vous pensez que cette définition sur Wikipedia ne convient pas au contexte africain, alors je vous invite à lire cet article de Christophe Anignikin paru en 2015 sur l’indépendance au Benin : « Les élites africaines, c’est à dire celles formées à l’école du blanc ».

Parlons de la minorité d’individus auxquels s’attache un prestige. Vous êtes une élite dans les deux cas suivants :

Vous êtes un Mbenguiste !

Nous savons tous qu’au Cameroun, être Mbenguiste est un des prestiges les plus enviés. Est Mbenguiste (le u ne se prononce pas) toute personne qui vit en Mbeng,  Europe. Le Moyen-Orient, la Chine et les pays du Maghreb ne sont pas concernés par l’appellation Mbenguiste (à moins que ce soit pour un voyage d’études, bien sûr), et un débat persiste en ce qui concerne l’utilisation ou non du label semi-Mbenguiste pour les voyageurs des pays d’Amérique du Sud. Notons également qu’est Mbenguiste toute personne qui va régulièrement en Mbeng.

Si vous êtes donc un Mbenguiste et que vous respectez la norme camerounaise qui est celle de répondre à une question par une autre, alors la réponse à la question de Befoune est très simple. Il suffit de vous demander « C’est quand la dernière fois que j’ai fait plus que critiquer le régime de mon pays ? »

Vous lisez cet article !

Sauf erreur de ma part, une grande partie du trafic d’Elle Citoyenne réside hors du continent africain. Mais quid de vous Sénégalais, Béninois, Maliens qui lisez cet article en vous disant « Haha je ne suis pas une élite ! Je peux continuer à critiquer négativement sans me remettre en question ! »

Il existe des élites intellectuelles, des élites professionnelles et bien d’autres encore. Mais nous n’en parlerons pas ici. Consultez cet article si vous souhaitez en savoir davantage. Nous nous en tiendrons à la définition donnée précédemment, celle selon laquelle les élites sont une minorité de privilégiés.

Si vous lisez cet article, alors vous avez accès à internet et, selon les chiffres de Scidev, la pénétration d’internet en Afrique est de moins de 10%. Si vous lisez cet article, alors vous savez lire, et vous avez un certain niveau intellectuel pour vous intéresser à un article qui porte sur les élites.  L’élite est la minorité d’individus auxquels s’attache, dans une société, un prestige et en pratique le plus de pouvoir dû à des qualités naturelles ou acquises.

Vous êtes une personne privilégiée dans l’écosystème  africain actuel. L’élite, c’est vous.

Alors, revenons à la question de Befoune (qui soit dit en passant fait elle aussi partie de l’élite car Mbenguiste, détentrice de diplômes délivrés au terme d’études dans l’enseignement supérieur et fréquente utilisatrice d’internet).

Que font les élites pour leurs sociétés?  Que faites vous?

Cet article est le second de notre Focus « Que devons-nous attendre de nos élites et nos élus au Cameroun ? »

Photo: Daniel Panev

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Femmes de réconfort : l’exploitation de la femme se cache derrière de beaux mots

Les femmes de réconfort sont celles enrôlées de force dans des établissements de joie ...

état camerounais deception eseka

L’État camerounais est mal éduqué et nous, ses parents, sommes fautifs

L'État camerounais s'apparente à un enfant mal éduqué par la faute des citoyens que ...

dicature au cameroun

Entre dictature et griotisme au Cameroun

Le Cameroun est considéré comme un pays exposé à la dictature d'un maître supême, ...

anglophobe crisis cameroon freedom of speech

The Dead Southern Cameroonians Have Found Their Voices

After decades of oppression, young Southern Cameroonians finally raised and found their voices. They ...

fonction publique cameroun

Fonction publique : une vocation du matricule

La fonction publique n'est plus le cadre prestigieux qu'il a été, mais de nombreuses ...

is feminism unafrican

Is feminism unafrican?

Women existing should be enough reason for our societies to ensure we achieve gender ...