21 Days of Y’ello Care : au-delà de l’action sociale classique

5 minutes

Le programme annuel 21 Days of Y’ello Care qui s’inscrit dans l’œuvre sociale du groupe MTN s’est tenu au Cameroun du 1er au 21 juin 2016. Tout comme les précédentes, cette dixième édition s’est articulée autour de la promotion de l’éducation. En matière d’œuvre sociale, les donateurs se limitent très souvent à des appuis financiers et/ou des dons qui sont parfois détournés ou mal gérés. L’action des entreprises bienfaitrices semble souvent leur être plus profitable qu’aux nécessiteux : la communication autour prend des allures de publicité et de campagne d’auto-valorisation.

MTN ne fait pas exception mais, grâce à ce programme, la multinationale va au-delà de l’action sociale classique et encourage l’investissement humain de ses employés. Cette dimension de l’aide favorise une solidarité réelle, une aide plus humaine et plus chaleureuse (un véritable contact humain et du temps passé avec les bénéficiaires de l’appui) ainsi qu’un sentiment d’auto-satisfaction non de l’entreprise, mais de l’employé qui se sent véritablement utile pour les membres de sa communauté et inclus dans les activités non professionnelles de l’entreprise.

Pendant 21 jours chaque année, les employés du groupe à travers le monde s’investissent personnellement en donnant de leur temps et de leur énergie pour la promotion de l’éducation des couches défavorisées. Le Cameroun ne fait pas exception, bien au contraire : le pays a reçu le prix de la meilleure filiale du groupe pour l’engagement de ses employés en 2012, 2013 et 2015.

Les réalisations des neuf années précédentes de l’équipe MTN Cameroon n’éclipsent en rien celles de l’année 2016. Les employés d’un des leaders de la télécommunication du pays ont privilégié les couches vulnérables et défavorisées. Ils ont sélectionné quatre projets et se sont attelés à leur réalisation :

  • le soutien à l’éducation d’enfants déficients auditifs, à travers la construction de deux salles de classe équipées à l’Institut pour Déficients auditifs et visuels (IDAV) de Douala, ainsi que la rénovation du Centre des Jeunes réhabilités du Cameroun (CJARC) à Yaoundé ;
  • l’aménagement d’un centre de documentation doté d’un espace multimédia et d’une bibliothèque numérique au quartier Bonamoussadi, pour soutenir l’éducation de près de 500 enfants défavorisés de l’arrondissement de Douala ;
  • la formation d’une centaine d’enseignants de la région du Nord-Ouest aux techniques d’intégration des TIC comme méthodes d’enseignement ;
  • la contribution aux cours d’alphabétisation pour une centaine de femmes des régions septentrionales du pays.

Cette initiative a attiré mon attention pour deux raisons : l’aide aux nécessiteux d’une multinationale à travers le don de soi, chose peu commune chez nous, et une réelle proximité avec les bénéficiaires de l’aide. La conception de l’aide dans son ensemble est aujourd’hui au centre des débats des acteurs de l’humanitaire. Durant le premier Sommet humanitaire mondial qui s’est tenu à Istanbul le 23 et 24 mai 2016, la question de la “froideur” de l’aide a été soulevée. Les bénéficiaires semblent n’être qu’un élément parmi tant d’autres de l’action, et les résultats ne leur sont pas toujours bénéfiques. La dimension humaine, tant du côté du bienfaiteur que de celui du nécessiteux, devrait être au cœur de l’action humanitaire/sociale. Elle permet au donateur de se mettre à la place du nécessiteux, de comprendre réellement sa situation et de donner ainsi le meilleur de lui-même.

21 Days of Y’ello Care a enregistré cette année au Cameroun un taux de participation de 97 % (tout les employés n’ont pu être présents car certains étaient en congés et d’autres en mission), et tous les niveaux de responsabilités étaient concernés. Je vous laisse découvrir en images la construction de deux salles de classe pour l’Institut pour Déficients auditifs et visuels (IDAV) par l’équipe MTN à Douala.

  • Show Comments (2)

  • Anna S. Kedi

    Oh la la la, snif, je suis jalouse de tes animations lol (les vignettes photos là c’est la mort). Plus sérieusement, belle initiative de MTN à saluer effectivement.

    • Elle Citoyenne
      Elle

      Anna S. je te montre comment faire ces animations quand tu veux.

Laisser un commentaire