Que peut faire un électeur pour appuyer l’action des élus ?

Que peut faire un electeur pour appuyer laction des elus

Photo : Seattle OIRA

Cet article est le cinquième de notre Focus « Que devons-nous attendre de nos élites et nos élus au Cameroun ? »

Les résultats d’un élu sont proportionnels à l’engagement citoyen des électeurs.

Président de la République, Maire, Député, Sénateur (quand ils passent par la case du vote), que le niveau d’échelle soit national, régional ou local, le moyen de pression qui met l’élu en ordre de marche et bataille, est l’engagement des électeurs.

Conscient de cet état de fait les questions se bousculent dans ma tête de citoyen : Quels sont les actes qui sont attendus de moi, en tant que citoyen ? Ne suis-je confiné qu’à ce rôle de votant ? Comment exprimer ma liberté de penser dans ce processus de construction de mon quartier, ma ville, mon pays ? Que prescrivent la constitution et les autres instruments juridiques à ce propos ? Quels sont les leviers d’actions qui s’offrent à moi ? Comment favoriser un dialogue constructif ? Existe-t-il un manuel qui puisse m’aider à jouer mon rôle de citoyen ?

J’ai trouvé de nombreuses ressources capables de m’orienter dans ce processus de réflexion. Je ne vous en fournirai pas les liens, je vous invite à vous aussi les chercher : Les jeunes et l’engagement en politique, La démocratie locale et la participation des citoyens à l’action municipale, Le budget participatif en Afrique, Pour s’engager dans son milieu, Éducation civique & action de l’animation civique.

Après consultation de ces documents, je réalise les pistes qui s’offrent à moi. Il ne me reste plus qu’à me retrousser les manches, car le citoyen que je suis :

1. Peux participer à rendre son environnement (économique, salubrité, environnement, politique, etc.) meilleur que ce soit dans le domaine de l’économie, celui de la salubrité, la politique ou encore la protection de l’environnement ;

2. A des droits, des obligations et des devoirs vis-à-vis des autres ;

3. Est un maillon fort de la chaîne, si et seulement si j’agis en conséquence ;

4. Peut par son action contribuer aux avancées dans la société ;

5. Laisse un héritage utile pour les générations à venir ;

6. Dois jouer pleinement son rôle d’acteur du changement ;

7. Dois participer activement à des actions qui peuvent avoir des impacts au niveau continental et mondial ;

8. Dois lutter contre la pauvreté et les autres maux qui minent sa société.

Je prends conscience que le développement passe aussi par moi. J’ai un rôle à jouer, je peux militer, m’informer, partager l’information, suivre l’action des élus de circonscription, les interpeller et/ou dénoncer par pétition et autres voies légales ce qui est réprimé par la loi et les promesses politiciennes non tenues.

D’une manière ou d’une autre je peux et doit contribuer car au final, la faiblesse des résultats de mes élus, j’en suis responsable par mon inaction.

Cet article est le cinquième de notre Focus « Que devons-nous attendre de nos élites et nos élus au Cameroun ? »

  • Thierry Sanzhie Bokally

    Thierry est Camerounais, blogueur et très intéressé par les question de citoyenneté et de gouvernance.

  • Show Comments (2)

  • leblogdeflorent

    Article très intéressant. Chacun a un rôle a jouer. Nous devons aider nos élus à avoir de bons résultats d’une manière ou d’une autre, cela va du bien de tous.

    • Elle Citoyenne
      Elle Citoyenne

      Nous le pensons aussi !

Laisser un commentaire

You May Also Like

machisme bamoun musulmans

Le machisme chez les prédicateurs Bamoun musulmans

Selon les prédicateurs Bamoun, la femme a pour rôle de combler tous les désirs ...

Viol conjugal mythe ou realite

Viol conjugal : mythe ou réalité ?

Nié par beaucoup, le viol conjugal finit par ne sembler être qu'un mythe dans ...

deraillement-cameroun-eseka-assurance

Eseka : pourquoi l’assurance n’indemnisera pas forcément tous les sinistrés

Après la catastrophe ferroviaire d'Eseka au Cameroun, la question de l'assurance et de l'indemnisaton ...

Femmes de réconfort : l’exploitation de la femme se cache derrière de beaux mots

Les femmes de réconfort sont celles enrôlées de force dans des établissements de joie ...

pplaaf lanceur alerte afrique

PPLAAF, enfin une couverture pour les lanceurs d’alertes en Afrique

PPLAAF combat l'instrumentalisation de la lutte contre le terrorisme pour brimer les peuples et ...

equilibre des pouvoirs democratie senegal

Sénégal : rééquilibrer les pouvoirs ou continuer le mirage de la démocratie

Le Sénégal est un pays connu pour son caractère démocratique. Les actions citoyennes y ...

×
Read
How African cities are becoming smart cities1