11 manières d’être activiste sans se mettre en danger

comment etre un activiste sans danger

Photo : The Intercept

Le mot activisme crée très souvent dans les esprits les pires scénariis avec comme éléments centraux le maquis, les coups d’État, les arrestations ou encore l’exil. Pour la majorité (et surtout les parents), l’activisme est l’activité à éviter absolument si on tient à sa quiétude, et surtout à sa liberté.

Pourtant l’activisme hardcore n’est pas le seul qui existe, et il n’est pas le seul activisme légitime. Il est possible de s’activer et de lutter pour le changement, quelque soit son combat, sans battre le pavé ou faire un sitting devant une institution publique. Il est possible de s’activer sans se faire remarquer des autorités, et nous vous proposons 11 manières d’y arriver.

1   Participez aux débats sur les questions d’ordre public

Dans un taxi, à l’école ou durant la pause au bureau, n’hésitez pas à faire entendre votre voix si un sujet d’ordre public est soulevé. Ne vous dites pas « Ça ne me concerne pas, de toute façon rien ne changera ! » Il peut suffire d’une discussion de cinq minutes pour que vous fassiez comprendre à une personne pourquoi le communautarisme et le tribalisme est dangereux pour nos sociétés ou pourquoi l’éducation pour tous est une condition essentielle au développement durable. Il est également possible pour vous de vous rendre compte de la limite de vos arguments durant ces discussions, ou de réaliser que votre avis est erroné. Parlez, mais prenez également le temps d’écouter.

2  Prenez soin des plus vulnérables

Imaginez qu’à l’école ou au bureau une personne en chaise roulante n’a pas accès à certains endroits comme les toilettes à cause de l’étroitesse du couloir qui y mène. Allez-vous vous dire « Moi j’ai accès aux toilettes, donc tout est cool ! » ou alors allez-vous prendre votre courage à deux mains et vous rendre dans les locaux de la direction pour signaler la situation ? Si vous optez pour le second choix alors Félicitations : vous êtes prêts à vous activer !

3   Informez-vous sur la situation de votre pays

Vous intéresser à ce qui se passe dans votre pays n’a que des avantages en réalité : vous êtes capable d’analyser clairement la situation sociale, de percevoir les failles du système, et surtout de savoir immédiatement durant les campagnes électorales qui vous « raconte sa vie » et qui fait des promesses réalisables. S’informer permet également de savoir les avantages auxquels vous avez droits en temps que citoyen et de les réclamer : bourses d’études, appuis financiers aux projets, assistance médicale…

4   Informez les gens autour de vous

Il faut se l’avouer, l’information n’est pas ce qu’il y a de plus amusant en ce bas monde ! Le ton des journalistes est parfois trop grave, le type d’information laisse parfois à désirer, les sujets abordés sont parfois difficiles à comprendre… alors les gens préfèrent investir les 300 FCFA que coûtent les journaux dans autre chose. C’est triste mais c’est la réalité. Alors vous qui vous informez, vous pouvez informer les gens autour de vous dans un langage plus digeste et plus accessible afin que comme vous, ils ne se laissent pas berner et profitent des avantages qui leur sont dus en tant que citoyens.

5   Bloguez ou micobloguez 

Le blogging a le vent en poupe ces derniers temps et tout le monde semble s’y mettre. Vous pouvez vous lancer vous aussi, avec un but clair et utile pour la société. La Camerounaise Cyrielle Mbock s’est par exemple rendue compte que ses concitoyens ne sont pas du tout informés sur la question du foncier et se laissent avoir par des fonctionnaires véreux ou passent à côté de belles opportunités par ignorance. Alors elle a créé un blog sur lequel elle édifie les lecteurs, leur fournit les ressources nécessaires et répond aux questions. Le Sénégalais Papa Ismaila Dieng lui est journaliste, blogueur et microbloggueur (oui, il fait tout ça en même temps !). Il publie des artciles dans des journaux en sa qualité de journaliste, il partage ses opinions sur son blog en tant que blogueur, et il microblogue sur ses comptes sur les réseaux sociaux. Ses comptes Facebook et Twitter sont de véritables mines d’informations sur tous les domaines possibles au Sénégal. Lisez-le et laissez-vous inspirer !

6  Valorisez vos droits, mais aussi vos devoirs

Prenons le cas des espaces publics : vous avez droit aux services publics tels que le service de nettoyage des espaces publics. D’un autre côté vous avez le devoir de préserver les espaces publics et donc de ne pas les salir. Bizarre hein ! Pourtant non. Les droits et les devoirs ont au final le même objectif : des sociétés pacifiques où tout le monde jouit d’un espace de vie qui favorise son épanouissement, c’est la raison pour laquelle ils semblent parfois se chevaucher. Les autorités publiques et vous en tant que citoyen avez au fond le même rôle : créer et maintenir un cadre de vie normé et agréable. Ce qu’il faut retenir ici est que le niveau d’importance des droits et des devoirs est le même au sein des sociétés, alors ne vous contentez pas de réclamer vos droits : accomplir vos devoirs est tout aussi important.

7   Donnez de votre temps pour une cause qui vous tient à cœur

Le volontariat et le bénévolat ne sont pas forcément dans nos habitudes, ce qui ne réduit en rien leur nécessité. Donner du temps pour une cause importante pour vous est bénéfique à tous les niveaux. Vous allez au contact de gens que vous n’auriez certainement jamais rencontré dans votre environnement habituel, vous apprenez d’eux, de leurs expériences, vous découvrez d’autres facettes de votre société et, surtout, vous vous rendez utile. La personne qui bénéficie de votre aide est tout aussi gagnante que vous, que ce soit des cours de répétition que vous lui offriez ou tout simplement une oreille attentive dans un groupe de soutien. Vous apportez une solution à ses problèmes et participez à son bien-être (ce qui est un de vos devoirs, selon le point 6). Lisez cet article de Sakina Trarore sur le vlontariat, il vous convaincra certainement !

8  Traitez votre environnement avec respect, ne participez à aucune forme d’oppression, de maltraitance ou de dégradation

L’oppression, la maltraitance et la dégradation sont très souvent les principales causes de dysfonctionnement des groupes et des sociétés dans un sens plus large. La plupart des activistes luttent contre ces actions : les activistes politiques combattent l’oppression des dirigeants et de la machine étatique, les activistes écologiques combattent les activités des sociétés favorisant la pollution et donc la dégradation de l’atmosphère, les défenseurs des droits humains combattent les maltraitances de toute sorte. N’encouragez pas les adversaires de ces activistes en agissant comme eux à votre niveau, et surtout évitez de vous mettre des activistes hardcore à dos : vous n’aurez plus aucune quiétude !

9  Adoptez de bonnes habitudes

Il peut s’agir ici de gestes très simples, surtout dans le cas de la protection de l’environnement : ne laissez pas la lumière allumée inutilement pour ne pas gaspiller de l’énergie, fermez bien les robinets pour ne pas gaspiller de l’eau, évitez d’utiliser des pesticides dans vos jardins, soutenez autant que possible les petits producteurs qui n’utilisent que des intrants sains pour leurs produits, préférez la marche ou le vélo sur de courtes distances plutôt que l’utilisation systématique d’un véhicule motorisé pour éviter de polluer inutilement…

10    Respectez la loi

Les lois ne sont pas là  pour faire joli, elles ont une véritable mission : encadrer autant que possible la vie sociale afin que personne n’empiète sur les droits de l’autre. Le respect des feux de signalisation a par exemple pour but de préserver les vies humaines. Respecter la loi fait non seulement de vous un citoyen soucieux de ses concitoyens et de son environnement, mais ça vous permet aussi de ne pas pratiquer ce que vous décriez : les exactions de nos dirigeants sont dues au fait qu’ils ne respectent pas les lois, ils se croient au-dessus d’elles. Souhaitez-vous leur ressembler ?

11    Déconnectez-vous

Nos activités professionnelles et ludiques exigent de plus en plus une présence quasi permanente sur internet. Ce monde virtuel nous emmène parfois à oublier le monde réel et les soucis qui vont avec, qu’ils soient les nôtres ou ceux de nos proches. Nous avons parlé de donner de votre temps pour des causes qui vous tiennent à cœur : donnez d’abord du temps à ceux qui vous aiment et que vous aimez. Soyez là pour votre famille et vos amis, accordez leur votre attention, prêtez leur une oreille attentive, soyez présents pour eux, participez à leur épanouissement direct. Ça vaut parfois plus que tout pour eux.

Si vous aussi vous connaissez des méthodes de s’activer sans se mettre en danger, écrivez un commentaire et partagez-les avec nous !
  • Elle Citoyenne
    Elle Citoyenne

    Citizen Media

    Elle Citoyenne is a bilingual (Fre-Eng) citizen media aiming at educating people on all things pertaining to citizen participation, giving the floor to citizens for them to voice out thoughts and propose solutions to problems experienced by their communities, and promoting citizens' actions for the welfare of their communities.

  • Show Comments (0)

Laisser un commentaire

You May Also Like

camerounais nouveau twitter

#CamerounaisNouveau investit #Twitter237 et le message est fort !

Les Camerounais sont connus pour rire de tout, surtout des situations les plus tristes. ...

Felwine Sarr entre Afrotopia et societes ouvertes en Afrique

Felwine Sarr : entre Afrotopia et sociétés ouvertes en Afrique

Felwine Sarr nous parle de sa dernière oeuvre Afrotopia, sa vision d'une Afrique qui ...

krotoa movie review

Krotoa: review of a movie on violent occupation in South Africa

The coloured community in South Africa is one that has been ignored for many ...

fight against period poverty in africa

5 reasons why you should join the fight against period poverty

Not being affected by period poverty does not mean its huge consequences on girls ...

sensibilisation VIH MTV Shuga

MTV Shuga, la série qui fait du VIH un sujet distrayant

Et si nos téléviseurs devenaient de puissants moyens d'éducation des masses ? Et si ...

acces information cameroun 2

Que seraient nos vies si nous avions accès à l’information ?

De nombreux avantages dont peuvent bénéficier les citoyens existent, mais ils n'ont pas accès ...

×
Read
How African cities are becoming smart cities1