Au Togo, le CivicBag remplace peu à peu les sachets plastiques

civicbag-sachets-plastiques-togo
3 minutes

A travers l’Afrique les pouvoirs publics semblent mener une guerre contre les sachets plastiques, pourtant la méthode majoritairement utilisée ne semble pas régler le problème : leur commercialisation, au lieu de décourager les populations, permet de se faire de l’argent, ce qui les rend encore plus indispensable pour les populations.

C’est ce constat qu’a fait le Togolais Achille Ametepe Noussia, le porteur de l’initiative Civic Bag : « Les sachets plastiques nous ont servi à contenir des objets pendant très longtemps. A présent, de nombreuses études ont montré leur nuisance sur la santé humaine et animale ainsi que sur l’environnement, je pense qu’il faut s’en passer. »

civicbag-sachets-plastiques-togo
Achille, l’initiateur du CivicBag

Achille ne s’est pas contenté de le penser. Il s’est mis à l’oeuvre dans l’espoir de trouver une solution exécutable à court terme. «  Dans les pays comme le Rwanda, le Kenya, la Mauritanie, les dirigeants ont interdit la production et la commercialisation des sachets plastiques, ils y veillent et ont mis les mécanismes en place pour faire respecter l’interdiction dans la limite du possible. Ici, rien ne bouge. »

Le déclic lui est venu lorsqu’un ami venu de France lui a montré un sac en papier kraft, un type de sac très utilisé dans ce pays-là d’après cet ami. Le lendemain de cette discussion Achille a fabriqué son premier sac avec un papier d’emballage de ciment qui traînait dans la cour, comme il le dit lui même. « J’ai pris soin de couper les parties où il n’y avait pas d’inscription. J’ai laissé aussi de côté les parties qui avaient été en contact avec le ciment. En allant au travail ce matin là, j’ai acheté de la colle à 250 FCA dans une quincaillerie. Une fois mon service terminé, autour de 15h30 GMT,  j’ai procédé au tracé et au collage du sac. À 16 h, le premier Civic Bag était fabriqué ! »

Achille est conscient du danger que représente le ciment et ne souhaite pas nuire à la santé des utilisateurs de son produit. Dans son pays, les sacs de ciments sont composés de trois emballages : le premier est en contact direct avec le ciment, puis vient le second, et enfin le troisième sac sur lequel est inscrit le nom et le logo de l’entreprise, ainsi que les informations relatives au ciment commercialisé. L’initiateur du Civic Bag utilise le second sac pour fabriquer son produit dont la demande est grandissante.

Pour mieux faire évoluer son initiative, le jeune togolais a suivi une formation dans le domaine de la fabrication d’emballages écologiques. « Pour le moment la fabrication est manuelle. Vu l’intérêt que cela a suscité, et pour répondre aux commandes, j’ai mis en place une équipe qui m’aide a faire les sacs en attendant d’avoir les moyens et d’acquérir les machines adéquates. » Pour le moment, la fabrication est faite sur commande. La grande distribution n’a pas encore démarré.

Bien que l’idée soit bonne, il faut avouer que la laideur des sacs de ciments ne pousse pas forcément à vouloir les arborer à tout va. Achille a donc dû fait preuve de créativité : « Je me suis dit qu’un sac personnalisé ferait plus d’effet. J’ai fait le premier essai en inscrivant les noms des propriétaires des sacs au marqueur. Ensuite je suis passé à une impression numérique pour plus d’esthétique. Aujourd’hui Civic Bag est aussi un outil marketing et publicité. ». La photo qui illustre l’article l’atteste.

Et tenez-vous bien, Elle Citoyenne a reçu son Civic Bag et le porte fièrement !

civicbag-sachets-plastiques-togo
* Le sac porte l’ancien logo d’Elle Citoyenne
  • Elle Citoyenne
    Elle Citoyenne

    Citizen Media

    Elle Citoyenne is a bilingual (Fre-Eng) citizen media aiming at educating people on all things pertaining to citizen participation, giving the floor to citizens for them to voice out thoughts and propose solutions to problems experienced by their communities, and promoting citizens' actions for the welfare of their communities.

  • Show Comments (1)

  • Dagnogo

    Très belle initiative à encourager et développer !!! Bravo !

Laisser un commentaire