Re-belles : ces blogueuses beauté qui brisent les tabous

ces blogueuses beauté qui brisent les tabous
5 minutes

Blogueuses. Le mot est “dans le vent” et beaucoup se lancent dans cette activité qui prend de plus en plus de place sur la toile africaine. Tous les domaines y passent : mode, cuisine, entrepreneuriat… Aujourd’hui nous nous intéressons à une catégorie bien précise : les blogueuses beauté qui vont au delà du mascara et du blush et qui n’ont pas peur de taper du poing sur la table pour défendre une cause qui leur tient à cœur.

EC a sélectionné pour vous 4 de ces perles : comme quoi on peut allier eye-liner et liberté de penser !

1    Mymou De Moha

ces blogueuses beauté qui brisent les tabous
Photo: Les nanas de Paname

Camerounaise d’origine, Myriam Machia n’est plus à présenter dans le domaine de la blogosphère beauté tant camerounaise que francaise : YouTubeuse, créatrice du Club des Cottonettes et photo blogueuse sur Instagram, Myriam Machia a investi la plupart des réseaux sociaux et s’en sort plutôt bien. Pourtant ce ne sont pas pour ceux cités que nous parlons d’elle ici.

Le compte SnapChat de Mymou de Moha est une vraie télé-réalité où elle parle cuisine, beauté, sport, “secrets de femmes”, et où elle n’hésite pas à prendre des positions très tranchées sur la perception de la femme par les hommes, mais aussi par les autres femmes.

L’internet bullying (intimidation sur internet) et le body bashing (moqueries à cause de l’apparence physique) sont ses plus grands combats. Elle a elle même souffert de body bashing il y a peu suite à une vidéo postée sur sa sa chaîne YouTube dans laquelle elle arborait un décolleté qui n’a pas plu à tout le monde. La blogueuse en a profité pour rappeler qu’elle ne tolérera jamais de propos déplacés, voire insultants à l’égard des femmes quel que soit le contexte.

2    NK Thiat

ces blogueuses beauté qui brisent les tabous

Elle c’est notre préférée et on assume complètement ! Cette amoureuse du cheveu crépu et propriétaire de la boutique Balik Secrets dédié au soin du cheveu afro s’est créé un monde où elle accueille tous ceux qui s’y sentent bien : World of NK. Elle promeut le concept “Sénégalités”, c’est à dire tout ce qui est propre à la société sénégalaise dont elle fait partie.

Tous les jeudis, elle fait de son blog une tribune ou toute personne faisant face à une difficulté particulière peut s’expirmer anonymement ou non. On y parle de sujets divers et surtout de tout ce qui est considéré comme tabou dans la société sénégalaise : les pulsions homosexuelles, l’infidélité, le poids parfois oppressant des exigences familiales ou encore le besoin d’indépendance des femmes.

Et elle ne s’arrête pas là. Tout comme Mymou, elle a fait de son SnapChat une tribune ouverte. Sauf qu’elle ne s’y exprime pas souvent elle même. Elle y publie des captures d’écran de questions qui lui ont été adressées afin qu’elle les partage et que ses abonnés donnent leur avis ou réfléchissent ensemble à une solution. NK a compris comment faire d’un réseau social fun un moyen d’expression utile et de réflexion en communauté.

Elle y invite parfois des professionnels lorsque les questions nécessitent un point de vue de spécialiste. Nous avons par exemple eu droit à l’intervention d’une jeune femme médecin qui nous a édifié(e)s sur les questions de santé intime.

Pourquoi elle est notre préférée ? NK a réussi à rassembler autour d’elle autant de femmes que d’hommes sur des sujets qui sont parfois considérées comme “de femmes”. Elle est parvenue à faire parler les hommes, à leur faire partager leurs problèmes intimes et à proposer eux aussi des solutions aux problèmes posés.

3    Fatou N’Diaye

ces blogueuses beauté qui brisent les tabous
Photo: Amina

Ici vous êtes comme à la maison, on retire ses chaussures, on s’installe confortablement et on s’évade dans un monde où être une femme se célèbre de la tête aux pieds.

C’est de cette façon que Fatou, la blogueuse Afro la plus influente de France, accueille les visiteurs sur son blog Black Beauty Bag. Égérie de l’Oréal (oui oui!) et ambassadrice de la beauté Noire, Fatou n’est pas de celles qui courbent l’échine pour réussir. Elle clame haut et fort ses origines (nigérianes, sénégalaises et maliennes) et exige le respect tant pour elle que pour toutes les femmes Noires.

Outre les revues de produits et les articles relatant son parcours de femme aux cheveux crépus ou de maman célibataire d’un adolescent, il est également possible de lire sur Black Beauty Bag des articles engagés tels que  Je m’appelle Fatou, ça vous pose un problème ? ou encore Je suis une femme Noire et… .  

Fatou N’Diaye ne se limite pas qu’aux mots. Elle pousse les marques de produits qui la sollicitent à intégrer la femme noire dès la conception de leurs produits afin qu’elles puissent elles aussi être des bénéficiaires directs, et non plus indirects.

4    Karen Lucas et Nini Wacera

ces blogueuses beauté qui brisent les tabousLes dernières (mais pas les moins intéressantes) ne sont pas des blogueuses beauté, mais ce qu’on pourrait appeler des « podcasteuses » et YouTubeuses  bien-être. La chanteuse et poète Karen « Kaz » Lucas et l’actrice Nini Wacera se proclament les reines du sexe de Nairobi au Kenya, et animent toutes les deux le podcast sur SoundCloud (également diffusé sur YouTube) The Spread.

Au Kenya, les jeunes ont des relations sexuelles de plus en plus tôt et le taux de séropositivité est plus élevé chez les jeunes âgés de 13 à 17 ans, mais le sexe reste un grand tabou dans cette société. A travers leur podcast Karen et Nini proposent des conversations positives sur le sexe et se font un plaisir de répondre aux questions des auditeurs qui se tournent vers elles car elles sont prêtes à répondre amicalement et sans jugement, et surtout à fournir des informations utiles.

Dans The Spread on parle masturbation, contraception, hygiène intime ou orgasme, et on le fait de manière à informer et à éveiller les consciences.

Si vous avez aimé n’hésitez pas à nous le dire, et si vous connaissez d’autres blogueuses à travers l’Afrique qui mériteraient de figurer dans notre sélection, dites-le nous dans les commentaires !

Photo: Le Club des Cotonnettes

  • Elle Citoyenne

    Elle Citoyenne est un média citoyen bilingue (Fr-An) qui a pour mission d éduquer sur les questions de participation citoyenne, de porter la voix des citoyens d Afrique et d ailleurs qui dénoncent des situations sociales ou politiques et proposent des solutions, et enfin de mettre en lumière des initiatives de citoyens pour le bien-être de leur communauté.

  • Show Comments (2)

  • Dereon

    A la bonne heure ! Il est grand temps pour nous de valoriser nos étoiles. Article top !

    • Elle Citoyenne
      Elle Citoyenne

      Merci Dereon !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Why democracy is doomed to failure in Africa

Given past and current events, democracy seems not to be the best option to ...

Stories of change for impact journalism day

15 stories of change for better communities around the world

We believe the narrative should change for citizens to be willing to work towards ...

inxeba sexuality movie review

Film review: Inxeba, the controversial movie on sexuality shaking South Africa

Inxeba gives commentary on how black masculinity is expressed, especially in Xhosa culture. where ...

africa-laws-against-plastic-bags

African countries with the most effective laws against plastic bags

Plastic bags are lately labeled as environment enemy #1. Several African countries are taking ...

sensibilisation VIH MTV Shuga

MTV Shuga, la série qui fait du VIH un sujet distrayant

Et si nos téléviseurs devenaient de puissants moyens d'éducation des masses ? Et si ...

Apprendre lhistoire de lAfrique sur Twitter

Apprendre l’histoire de l’Afrique sur Twitter, c’est possible !

Avez-vous déjà pensé qu'il était possible de se faire une culture grâce à des ...