PPLAAF, enfin une couverture pour les lanceurs d’alertes en Afrique

Lancée le 7 mars dernier à Dakar au Sénégal, la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte d’Afrique ou PPLAAF se veut l’allié naturel de tous les petites insurrections individuelles qui se dressent contre la tyrannie de l’enrichissement personnel, de l’intérêt privé ou de celui d’un clan, contre l’intolérable croissance de l’utilisation d’un mandat à des fins personnelles, contre ceux qui usent de leur pouvoir pour maltraiter autrui et le bien public.

L’organisation se battra contre les dirigeants qui instrumentalisent la lutte contre le terrorisme pour brimer leur peuple et la lutte contre la corruption pour écarter des rivaux politiques. L’idée est de renforcer les contre-pouvoirs en Afrique. L’article de Befoune sur PPLAAF, sa raison d’être, les porteurs du projet et leur vision est disponible sur This Is Africa. Dans cette vidéo de deux minutes filmée lors de la cérémonie de lancement de la plateforme, le journaliste, blogueur et activiste sénégalais Papa Ismaila Dieng (plus connu sous son pseudonyme Aliamsi) relève l’importance de cette initiative en Afrique où les contextes politiques sont marqués par des dirigeants qui, par peur de voir leurs malversations dévoilées, musèlent le peuple et violent de nombreux droits humains.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire